Florie Colin, architecte DE et doctorante

https://aau.archi.fr/equipe/colin-florie/

La maison au centre de l’urbain diffus. Enquêter au cœur de la condition habitante (les alentours de Brest, Saint-Nazaire et Québec).

RÉSUMÉ DE LA THÈSE : Il s’agit de s’intéresser à la condition habitante des habitants propriétaires de maisons dans l’urbain diffus, en analysant à la fois des pratiques, des discours et des représentations – notamment de la ville, de la campagne, du littoral, de la banlieue, dans trois territoires : le pays de Brest, la région nanto-nazairienne et celle de Québec. Nous posons comme hypothèse que l’urbanisation des communes « périurbaines » présente des caractéristiques propres : une aspiration forte à la maison individuelle ou unifamiliale et son jardin ou sa cour, au cœur d’un territoire vécu, pratiqué, habité, plus vaste, dépassant les frontières administratives ; les influences, parmi d’autres, de l’imaginaire et des trajectoires résidentielles dans le choix actuel des habitants ; la capacité d’adaptation et d’organisation des habitants, aux profils variés ; des pratiques créatives et hybrides. Les habitudes paraissent également jouer un grand rôle dans les modes de vie : elles peuvent être ancrées tant au niveau des mobilités que des sociabilités. Le choix de trois terrains permet de relever des invariants de l’urbanisation diffuse, s’il en existe, tout en mesurant les effets des contextes locaux, selon différents gradients d’urbanité. La toponymie et la lexicographie peuvent s’avérer révélatrices de la condition habitante, condition approchée par l’ethnographie et l’anthropologie. Finalement, cette thèse s’intéresse aussi et surtout à la quotidienneté, en laissant une grande place aux paroles habitantes.

DIRECTEURS DE LA THÈSE : Laurent Devisme (École nationale supérieure d’architecture de Nantes – Laboratoire Ambiances Architecture Urbanités – Centre de recherche nantais Architectures Urbanités) et Daniel Le Couédic (Université de Bretagne Occidentale – Institut de Géoarchitecture)

CHAMPS DISCIPLINAIRES : Urbanisme – Aménagement de l’espace

MOTS-CLÉS : Habitants, urbain diffus, maison, pratiques, représentations, modes de vie, quotidien, imaginaire, habitudes, enquête ethnographique

TERRITOIRES ANALYSÉS : Pays de Brest, région de Saint-Nazaire, région de Québec

FINANCEMENT : Contrat doctoral du Ministère de la Culture


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.