Petites villes et cinémas associatifs

Florie Colin et Ronan Keroullé, 2021 : « Déambulations autour des cinémas dans le périurbain nantais », in F. Madoré, J. Rivière, C. Batardy, S. Charrier, S. Loret, Atlas Social de la métropole nantaise [En ligne], eISSN : 2779-5772, mis à jour le : 11/03/2021, URL : https://asmn.univ-nantes.fr/index.php?id=582, DOI : https://doi.org/10.48649/asmn.582.

Ronan Keroullé, 2020 : Cinémas de petites villes, mémoire-recherche, ENSA Nantes, 176 p.

***

Été 2019. Le laboratoire de recherche AAU (équipe CRENAU, ENSA Nantes), une thèse en cours sur les modes de vie dans les territoires “périurbains”, la mission SCALA : c’est à cheval entre ces différents contextes que s’est mis en place le stage-recherche de Ronan Keroullé – alors étudiant de Master 2 à l’ENSA Nantes -, co-encadré par Florie Colin et Laurent Devisme. Ce travail de quelques mois démarre notamment avec différentes déambulations au cœur de quelques petites villes autour de Nantes et Saint-Nazaire : Ancenis, Blain, Guérande, Héric, Le Croisic, Le Pouliguen, Nozay, en allant jusqu’à Redon. Des échanges réguliers, notamment sur les spatialités et usages “dans” mais surtout “autour” des cinémas, ont lieu, en partenariat avec le Cinématographe qui coordonne la mission SCALA, mais aussi avec un photographe, Christian Chauvet. Il est question de l’implication des bénévoles dans les programmations des cinémas, de la place des cultures cinématographiques dans des territoires sous influence des multiplexes, des équipements eux-mêmes et de l’éducation à l’image… Cette enquête met en avant une approche sensible des territoires, à la recherche des traces (visuelles, symboliques) du cinéma dans les petites villes.

***

Pour consulter le mémoire-recherche écrit par Ronan Keroullé, cliquez ici (vous pouvez également consulter le livret photos ici).

Pour consulter la planche en ligne sur l’Atlas social de la métropole nantaise, cliquez ici.

Florie Colin & Laurent Devisme

Métropole et justice spatiale

Métropole et éloignement résidentiel – Vivre dans le périurbain lyonnais
Eric Charmes (dir.), Paris, Editions autrement, 2021, 141 pages.

Alors que les débats sur la périurbanisation se sont longtemps concentrés sur les effets de l’étalement urbain, l’ouvrage dirigé par Éric Charmes dépasse ce prisme d’analyse. A partir d’une enquête sur les dynamiques résidentielles dans le périurbain lyonnais, il questionne la dynamique centrifuge de la métropolisation et les enjeux de justice sociale. Ainsi, dans la continuité de travaux de géographie sociale, il contribue à rendre compte d’une pluralité de modes d’habiter périurbains et explore les enjeux du coût résidentiel à travers la question de la précarité énergétique.

Pour lire la recension : cliquez ici

Kévin Chesnel

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search